De la poudre de collagène pour votre peau : qu'est-ce qui la rend si efficace ?

De la poudre de collagène pour votre peau : qu'est-ce qui la rend si efficace ?

En comprimé, en gélule, en liquide… Il semble que les compléments alimentaires à base de collagène offrent désormais une formidable variété.

Mais comment faire son choix parmi tous ces formats ? Existe-t-il une forme plus efficace qu’une autre ? L’équipe de MyPureSkin vous aide à comprendre pourquoi le collagène en poudre est une solution parfaitement adaptée.

Des comprimés à la poudre à diluer : quelles différences ?

De la gélule à la poudre, en passant par les comprimés, un même collagène aura plus ou moins la même efficacité. Toutefois, il reste essentiel de le mettre en forme afin de garantir un certain confort de consommation.

Caractérisé par une certaine visquosité (dont la sensation au toucher est proche de celle de la gélatine qui s’obtient justement à partir du collagène), le collagène se conserve en effet difficilement dans son état naturel.

C’est la raison pour laquelle les acteurs de l’industrie nutricosmétique ont tendance à le transformer pour lui permettre de conserver ses propriétés plus longtemps. Néanmoins, vos critères de choix ne doivent pas s’arrêter là et il existe bel et bien des raisons de préférer certaines formes de collagène.

Collagène en gélule : un choix très pratique

Très pragmatiques, certaines marques de nutricosmétiques font le choix de capsules très bon marché, achetables en lots de grande taille et permettant de doser très précisément la quantité de collagène : il s’agit des gélules.

Obtenue en général à partir de gélatine et de glycérine, la gélule n’est malheureusement pas toujours exempte de problèmes directement liés à sa conception. En effet, en choisissant d’ajouter en fin de leur chaîne de production un élément “étranger”, ces marques de nutricosmétique prennent le risque de ne pas maîtriser parfaitement leur formule.

Ce risque se cristallise dans des affaires de gélules contaminées mais également dans des exemples de choix de formule dont l’efficacité de ses ingrédients diminue à cause des réactions se produisant avec les composants de la gélule. Certains de ces excipients, à l’image du stéarate de magnésium , peuvent avoir un impact sur la santé de ses consommateurs.

C’est en effet au travers d’études comme celle publiée par le chercheur P.W. Tebbey en 1990¹ que l’on découvre par exemple l’effet néfaste de l’acide stéarique (en lequel le stéarate de magnésium a tendance à se transformer une fois ingéré). En se disséminant dans le corps, l’acide stéarique affaiblit les lymphocytes T, responsables en partie de votre immunité. En d’autres termes, la consommation de certains compléments alimentaires dont la formule a été mal pensée peut avoir un effet négatif sur certains aspects du système immunitaire.

Collagène liquide : une conservation difficile

Le collagène en solution (collagène à boire directement) ne bénéficie malheureusement pas des mêmes avantages que les gélules.

Sensible en effet aux variations de température, une bouteille de collagène à boire ne peut se conserver très longtemps à moins d’y ajouter des additifs dont la consommation répétée sur le long terme pourra, là encore, poser problème dans certains cas.

Le collagène en poudre sans additif : une solution de qualité premium

D’autres marques de nutricosmétique, telles que MyPureSkin, choisissent d’être intransigeantes sur la qualité de chacun des ingrédients de leur formule.

Préférant une chaîne de valeur un peu plus onéreuse, ces acteurs sérieux de l’industrie gardent ainsi un contrôle absolu sur la qualité du complément alimentaire que vous consommez. Permettant non seulement de conserver ses qualités nutritionnelles en garantissant l’intégrité de la formule, ce choix est également le gage d’une grande flexibilité.

En effet, vos besoins en collagène varient de 20 à 70 ans et il peut être délicat de trouver un produit répondant aussi bien à vos besoins pour de simples problèmes de quantités.

Par ailleurs, le format du nutricosmétique à base de poudre de collagène marin aura un impact particulièrement important sur ses modalités de conservation.

À cet égard, les “doses” individuelles sous forme de “stick” offrent l’avantage d’une meilleure préservation puisque seule la poudre du stick consommé se verra exposée à la lumière et à l’air, contrairement aux pots dont l’utilisation à la cuillère augmente les risques de contamination et de perte de qualité de la poudre qu’ils contiennent.

MyCollagenLift : l'efficacité d'une poudre de collagène naturelle

Fier de compter parmi les marques de nutricosmétique qui veillent à préserver la santé de leurs consommateurs, MyPureSkin oeuvre quotidiennement à accompagner votre processus de vieillissement au travers d’un complément alimentaire de qualité premium : MyCollagenLift.

Doté d’une formule composée à partir d’ingrédients à l’origine 100% naturelle, sans additifs, MyCollagenLift élargit votre palette de produits visant à vous aider à prendre soin de votre peau au fil des ans, que vous ayez 25, 45 ou 65 ans.

Le secret de l’efficacité de MyCollagenLift ? Une synergie unique, pensée à partir d’une fine compréhension des mécanismes biologiques liés au vieillissement qu’offrent des ingrédients de qualité parmi lesquels :

  • Des peptides de collagène marin dont le poids moléculaire leur permet d’être très biodisponibles (c’est-à-dire plus facile à assimiler par votre organisme);
  • De l’acide hyaluronique pour vous aider à atteindre un bon niveau d’hydratation;
  • Des céramides d’huile de blé pour parachever cet effort de maintien de l’hydratation pour votre peau;
  • De la vitamine C issue du fruit d’acérola contribuant à protéger vos cellules du stress oxydatif;
  • De la vitamine E jouant également le rôle d’antioxydant;
  • Du silicium organique servant à structurer votre peau tout en contribuant à maintenir vos défenses face à l’effet néfaste des électrons libres.

 

Pour profiter des atouts de MyCollagenLift, pourquoi ne pas débuter une première cure de 3 mois ? En 4 semaines seulement, vos premiers résultats seront visibles !

  1. Etude de P.W. Tebbey sur les effets immunosuppresseur de l’acide stéarique : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1384169/