Collagène, acide hyaluronique et vitamines : quels effets sur votre peau ?

Collagène, acide hyaluronique et vitamines : quels effets sur votre peau ?

Particulièrement efficace pour atténuer les signes extérieurs de vieillissement, le trio incontournable composé de collagène, d’acide hyaluronique et de vitamines s’invite dans bon nombre de nutricosmétiques.
C’est parce que ces trois principes actifs travaillent de concert pour lisser, raffermir et homogénéiser votre peau qu’on les retrouve dans la plupart des compléments alimentaires anti-âge les plus efficaces.
Les produits signés MyPureSkin ne font pas exception mais devez-vous vraiment nous croire sur parole ?
Bien sûr que non et c’est pourquoi notre équipe vous ouvre la porte d’une compréhension plus approfondie des mécanismes de cette trinité centrale de notre gamme.
“La Science et la Nature au cœur de nos formules” : découvrez en quoi notre maxime se vérifie systématiquement en comprenant ce qui fait de notre cœur de formule un allié précieux dans l’accompagnement de votre vieillissement cutané !

Des principes actifs aux bénéfices cutanés éprouvés

Pour comprendre les effets des principes actifs de notre cœur de formule, il faut s’intéresser à ce qu’en dit la littérature scientifique.

Le collagène : un principe actif clé pour raffermir votre peau

Créé au cœur de vos cellules fibroblastes, le collagène est une macromolécule (c’est-à-dire une molécule de grande taille) dont l’omniprésence est nécessaire au bon fonctionnement de votre organisme.
Le plus grand organe de votre corps ne fait pas exception : c’est l’une des raisons à l’origine du flétrissement de votre peau au fil des ans.
Le processus de vieillissement mène en effet à un ralentissement de sa production dès que vous dépassez la vingtaine. En manquant de collagène, la Matrice ExtraCellulaire (MEC) qui entoure vos cellules cutanées fait perdre à votre épiderme l’une de ses propriétés essentielles : la fermeté.
C’est entre autres ce qui explique l’apparition de rides et de ridules de façon progressive mais de plus en plus prononcée lorsque vous prenez de l’âge.
Fort heureusement, un apport de collagène réalisé de la bonne façon avec un principe actif de qualité permet d’atténuer les signes extérieurs de vieillissement.
C’est ce que mettent en lumière de nombreuses études, à l’image de celle publiée en 2022 par le chercheur Hend Al-Atif (1).
Comme l’explique le scientifique, les propriétés du collagène sont telles qu’un apport topique ou oral contribue systématiquement à la réduction des rides et ridules mais également à une certaine prévention de leur apparition.

Tous les collagènes ne se valent pas : l’importance de l’hydrolyse

Toutefois, l’étude de Al-Atif n’évalue pas dans quelles conditions une telle supplémentation est la plus efficace. Pour trouver la meilleure source de collagène, il faut donc se plonger dans des études telles que celle de Kathrine Skov (2), publiée en 2019.
On y apprend en effet que l’absorption de collagène sous forme hydrolysée (on parle alors de “peptides de collagène”) offre de meilleurs résultats que la consommation de collagène “non allégé”.
Pour le comprendre, il suffit de revenir au circuit du collagène ingéré.

Digestion du collagène en supplément

Lorsque vous la consommez par voie orale, cette macromolécule passe par votre système digestif où elle est brisée en plus petites unités : les peptides de collagène. Ceux-ci sont composés d’acides aminés, de petites molécules dont l’on retrouve le nom sur la liste des ingrédients de certains compléments alimentaires (alanine, arginine ou encore lysine).
Ce n’est qu’une fois séparé en acides aminés (AA) que le peptide de collagène peut se rendre utile à votre organisme. En effet, les AA sont suffisamment petits pour passer la paroi intestinale et rejoindre la circulation sanguine via les capillaires qui la parcourent.
Certaines cellules (comme les fibroblastes de votre peau) sont alors chargées de les capter pour les réassembler : c’est la biosynthèse du collagène.

Inefficience du processus de digestion : savoir choisir un complément alimentaire réellement efficace

Malheureusement, si le corps humain est une machine incroyablement compétente, il reste inefficient à bien des égards, notamment en ce qui concerne le processus de digestion.
Le “gaspillage” occasionné lors de la décomposition du collagène en peptides peut donc être évité en consommant un collagène plus “biodisponible”, déjà “prêt à l’emploi” sous forme de peptides, comme le montre l’étude de Skov.
C’est pourquoi la plupart des marques de nutricosmétiques faisant appel à du collagène tendent désormais à composer des formules à base de peptides.

Autres bénéfices santé : le collagène ne sert pas qu’à raffermir votre peau

En outre, le collagène a beaucoup plus à offrir à votre peau qu’un raffermissement cutané. C’est ce que l’on comprend à la lecture des conclusions d’études telles que celle publiée en 2022 par l’équipe de Chongyang Li (3).
Non seulement ces recherches viennent grossir le rang des preuves du gain d’efficacité des peptides face au collagène non hydrolysé, mais elles permettent par ailleurs de mettre en lumière leur effet photoprotecteur sur la peau.
L’exposition au soleil entraînant un vieillissement prématuré, le recours à des peptides de collagène permettrait en effet d’agir en amont, afin d’en prévenir la sénescence.
Au-delà du seul cadre cutané, le collagène a maintes fois été étudié comme un allié précieux pour la lutte contre le vieillissement dans une acception plus large, en ce sens qu’une supplémentation orale de collagène offre entre autres :

  • Un effet protecteur et promoteur de la santé des articulations (lorsqu’il est hydrolysé) comme le montrent les recherches de Daniel Martinez-Puig et son équipe, dont les conclusions ont été publiées très récemment, en 2023 (4);
  • Un effet méliorateur du processus de digestion (qui a tendance à se dégrader avec l’âge), comme le montrent les résultats d’une étude publiée en 2022 par l’équipe de Mariette Abrahams (5).

L'acide hyaluronique : un principe actif pour hydrater votre peau

Aussi incontournable que le collagène, l’acide hyaluronique est employé dans l’ensemble de l’industrie cosmétique. Injections, crèmes, compléments alimentaires… Ce principe actif est lui aussi renommé pour les effets nettement et rapidement visibles qu’il offre à la peau.

Un agent hydratant avant tout

Véritable “réserve d’eau” de votre peau, l’acide hyaluronique agit comme un allié de bout en bout de la chaîne de réactions cutanées.
Capable de porter près de 1000 fois sa masse en eau, il permet de constituer un stock qu’il délivre au fil des besoins naissant de chaque processus cellulaire (notamment lors de la biosynthèse du collagène et de son expulsion de l’intérieur des fibroblastes vers la Matrice ExtraCellulaire).
En se liant à d’autres molécules présentes dans la MEC, il joue également de façon active un rôle logistique puisqu’il permet de déplacer l’eau d’un lieu à l’autre pour couvrir les réactions métaboliques ponctuant la vie de votre peau.

Volumineux ou plus petit : Comment choisir son acide hyaluronique ?

Tout comme dans le cas du collagène, les acides hyaluroniques disponibles sur le marché varient grandement en efficacité. Cela s’explique là encore par leur poids moléculaire, unité de mesure du volume de ces principes actifs, permettant de déterminer à quel point un acide hyaluronique donné sera capable de passer facilement la paroi intestinale pour rejoindre les cellules de votre peau.
À cet égard, des marques telles que MyPureSkin font le choix d’un ingrédient premium pour vous garantir une efficacité optimale en misant sur un acide hyaluronique de faible poids moléculaire.

Des bénéfices santé plus vaste : l’acide hyaluronique et ses cas d’usage

Au même titre que le collagène, l’acide hyaluronique produit par votre corps diminue peu à peu en quantité avec le temps. C’est la raison d’être de compléments alimentaires tels que MyCollagenLift, MyCollagenGlow ou encore MyCollagenRepair : pallier ce manque pour conserver une peau hydratée le plus longtemps et le plus efficacement possible.
Mais l’acide hyaluronique, ce n’est pas que cela.
Des recherches aux conclusions récentes, à l’image de celles publiées en 2020 par Alexandro Barbosa de Souza et ses collaborateurs (6), ont permis de mettre en lumière que la formulation d’une supplémentation à base d’acide hyaluronique pourrait bien augmenter le degré d’absorption des principes actifs qu’elle contient.
En d’autres termes : certains ingrédients pourraient avoir une meilleure biodisponibilité lorsque consommés avec certains acides hyaluroniques. Cela ouvre la voie à des formules d’une efficacité premium, de l’ordre de celles que cherchent à délivrer quotidiennement MyPureSkin.

Duo collagène et acide hyaluronique : une synergie centrale

Mais c’est véritablement en combinant le collagène et l’acide hyaluronique qu’il devient possible de cibler des effets visibles en quelques semaines seulement.
On doit cette heureuse situation à une cascade de réactions biochimiques particulière, mise en lumière par les résultats d’études telles que celle publiée en 2017 par l’équipe de Haiyong Ao (7).
Si l’étude s’intéresse principalement aux effets synergiques du collagène et d’un acide hyaluronique particulier (modifié par adjonction d’un enrobage de titane), Haiyong met en lumière certaines propriétés générales de la combinaison collagène et acide hyaluronique.
En effet, dans le prolongement des recherches de Matsiko (qu’il mentionne en bibliographie), il met en évidence que l’apport d’acide hyaluronique peut améliorer l’infiltration cellulaire et promouvoir la chondrogenèse en mobilisant plus efficacement le collagène à disposition.
En d’autres termes : acide hyaluronique et collagène travaillent en duo à différents égards au-delà de la construction de la peau, comme par exemple dans la constitution d’articulations plus solides.

Vitamines : la touche finale d'un coeur de formule efficient

Aux côtés du collagène et de l’acide hyaluronique, le troisième acteur majeur de formules premium telles que celles délivrées par MyPureSkin est constitué par un groupe de molécules très diverses : les vitamines.
Leur nécessité s’explique à plusieurs égards et leurs propriétés sont à la hauteur du cahier des charges.

Des antioxydants essentiels

Reconnue pour ses exceptionnelles propriétés antioxydantes, la vitamine C est l’ingrédient incontournable de tout bon nutricosmétique.
Les OPC (OligoProanthoCyanidines) sont eux aussi, en qualité de polyphénols, d’excellents antioxydants.
Tous deux rentrent par exemple dans la composition de MyCollageLift, mais également en combinaison avec d’autres vitamines telles que celles du groupe B ou encore E dans les formules de MyCollagenRepair et de MyCollagenGlow.
Toutefois, les produits de MyPureSkin vont plus loin puisque c’est en combinant les propriétés de principes actifs variés, intervenant en amont et en aval du processus d’oxydation, qu’ils protègent votre peau de façon efficiente.

Antioxydation, antiglycation et déglycation

Certains compléments alimentaires, à l’image de MyCollagenRepair par exemple, cumulent les propriétés antioxydantes, antiglycantes et déglycantes de différents principes actifs pour offrir une protection intégrale face aux radicaux libres.

Un parapluie antioxydant

Enfin, dans l’idéal, votre choix doit porter sur un complément alimentaire qui sublime les effets de vos antioxydants, à la manière de MyCollagenLift qui parachève l’efficacité de ses vitamines grâce à un complexe SOD-Zinc (SuperOxyde Dismutase) dont la présence permet de créer un parapluie antioxydant complet avec les vitamines et polyphénols de sa formule.

Des synergies accompagnant le collagène et l'acide hyaluronique

Ce parapluie antioydant est l’un des meilleurs exemples de synergie mais en remontant au cœur de formule, on constate que les ingrédients communs à chaque nutricosmétique signé MyPureSkin sont capables de travailler en synergie étroite.
En effet, comme le montre une étude parue en 2018 à l’issue des travaux de Nicholas N. DePhillipo et son équipe (8), la vitamine C peut accélérer la biosynthèse du collagène.
Cela peut profiter non seulement à la peau mais également aux os et aux articulations.

MyPureSkin : la Science et la Nature au cœur de nos formules

Ce n’est donc pas par hasard que MyPureSkin a choisi pour cœur de formule une combinaison alliant :

  • Des peptides de collagène dont la biodisponibilité est supérieure à celle du collagène non hydrolysé pour remplacer et promouvoir la biosynthèse du collagène endogène perdu;
  • De l’acide hylaruonique de faible poids moléculaire pour accompagner les processus de production de votre collagène tout en contribuant à hydrater votre peau en profondeur et de façon continue;
  • Des vitamines et autres antioxydants dont l’effet protecteur vous permet d’optimiser la durée de vie de votre collagène pour garder un sourire rajeuni plus longtemps.

Il est donc aisé de comprendre d’où MyCollageLift, MyCollagenGlow et MyCollagenRepair tirent leur efficacité premium : une expertise cutanée et cosméceutique alliant connaissance de la nature et maîtrise scientifique.

Envie de tester notre cœur de formule pour rajeunir votre peau ?
Vivez le mieux-être en augmentant votre routine beauté de façon naturelle at intelligente grâce à l’un des compléments alimentaires de notre gamme.

  1. Étude de Hend Al-Atif portant sur le “changement de paradigme” (révolution) cosmétique que représente l’apport de collagène en supplémentation alimentaire dans les stratégies anti-âge : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8824545/
  2. Recherches de Kathrine Skov sur la biodisponibilité accrue du collagène après hydrolyse : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6566347/
  3. Exploration des effets photoprotecteurs des peptides de collagène sur les peaux sénescentes : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2213453021000975
  4. Étude des effets protecteur et promoteur des peptides de collagène sur la santé des articulations : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC10058045/
  5. Mise en lumière des bienfaits digestifs d’une supplémentation orale de peptides de collagène chez des femmes de 35 à 65 ans en bonne santé (pré-senior)
  6. Influence de l’acide hyaluronique sur le comportement du système gastro-intestinal : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7601924/
  7. Exploration des effets synergiques de certains types de collagène avec un acide hyaluronique modifié par enrobage de titane : https://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2017/ra/c6ra27364e
  8. Effets d’une supplémentation de vitamine C sur la biosynthèse du collagène : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6204628/