3 problèmes de vieillissement auxquels la silymarine répond

3 problèmes de vieillissement auxquels la silymarine répond

Loin du fatalisme des générations précédentes, nous avons la chance de bénéficier d’une compréhension des mécanismes du vieillissement grandissant de jour en jour.
C’est forts de ces connaissances et d’une bonne compréhension des principes de nutrition que des laboratoires tels que MyPureSkin se sont rendus capables de produire des compléments alimentaires anti-âge d’une qualité telle qu’ils lui ont valu d’être récemment primé.
Toutefois, loin des biais d’autorité, nos collaborateurs ont à cœur de vous aider à mieux comprendre vos propres besoins, afin de préserver votre longévité et votre qualité de vie au fil des ans.
C’est pourquoi nous n’hésitons pas à vous accompagner dans une meilleure compréhension de ce qui fait un excellent nutricosmétique anti-âge.
Découvrez donc avec nous 3 raisons faisant de la silymarine un principe actif anti-âge difficile à ignorer aujourd’hui et qui expliquent que MyCollagenRepair en contienne.

Problème 1 : les protections antioxydantes de votre peau peuvent être insuffisantes

L’une des propriétés clefs de la silymarine réside dans sa capacité à neutraliser les radicaux libres.

Défenses naturelles et stress oxydatif insurmontable

Source de dérèglements cellulaires à cause de leur impact sur l’intégrité de votre patrimoine génétique (votre code ADN contenu dans le noyau de chacune de vos cellules), les radicaux libres ont tendance à s’accumuler dans votre organisme.
Si les mécanismes naturels de neutralisation de votre corps sont capables de travailler efficacement dans la nature, les rapides transformations de nos sociétés industrielles les ont rendus insuffisants.
En effet, l’évolution étant un processus s’étalant sur des centaines de milliers d’années, votre organisme n’a pas eu le temps d’ajuster ses mécanismes de lutte contre les radicaux libres en surnombre dans les plats trop riches (en graisses et sucres) ou encore dans la pollution de l’air.
Manque de sommeil, rayons UVs et stress psychologique sont par ailleurs des facteurs naturels qui ne font qu’augmenter la population de radicaux libres dans votre organisme.
Lorsque ce nombre devient trop important, on parle de “stress oxydatif” et c’est parce que votre corps est incapable de le traiter seul qu’il lui faut un soutien pour ne pas subir l’apparition de conséquences indésirables parmi lesquelles on relève principalement l’apparition de certains cancers et le déclenchement d’un vieillissement prématuré.

Mieux dormir, mieux manger, se détendre... a-t-on vraiment besoin d'un soutien ?

Si une amélioration de l’hygiène de vie est donc une première étape idéale, elle peut se révéler malheureusement insuffisante bien souvent.

Qu’il s’agisse de la qualité de l’air ou des prédispositions génétiques, il est clair que de nombreux facteurs entrent en compte pour limiter les risques de vieillissement prématuré.
Rides, ridules, problèmes de pigmentation… la liste bien connue des signes de sénescence les plus communs sont la raison d’être des nutricosmétiques anti-âge.
C’est justement parce que la beauté de votre peau est intimement liée à sa santé qu’un soutien est en effet utile… voire nécessaire.

Vieillissement et détérioration des mécanismes antioxydants

Par ailleurs, les mécanismes naturellement à l’œuvre dans votre peau pour lutter contre le stress oxydatif perdent en efficacité dans le temps.
À cet égard, la silymarine peut vous aider à combattre les dommages à l’échelle cellulaire entraînant l’apparition des rides et ridules.
C’est grâce à des recherches telles que celles menées par l’équipe de Jitka Vostálová et qui a fait l’objet d’une publication en 2019 (1) que l’on sait désormais qu’il existe des liens entre défenses oxydantes cutanées et silymarine.
Aussi efficace que les complexes à base de vitamine E et C voire plus, la silymarine n’a donc pas que les propriétés de protection du foie qu’on lui connaît depuis longtemps.

Problème 2 : votre système immunitaire bouscule parfois un peu trop votre peau

Dans une étude plus ancienne (publiée en 2011) à l’initiative d’une équipe menée par Gholamreza Karimi (2), on commençait en effet déjà à entrevoir le large spectre d’application de la silymarine qui se révélait finalement comme étant utile dans la prévention de diverses maladies touchant entre autres :

  • Le foie;
  • Le pancréas;
  • La prostate;
  • Les poumons;

L’un des points communs à l’action respective de la silymarine sur chacun de ces organes est justement ce qui en fait un soutien idéal aux mécanismes de régénération de votre peau : un effet anti-inflammatoire.

Vieillissement cutané et système immunitaire : une équation compliquée

En effet, plus vous prenez de l’âge, plus votre système immunitaire a tendance à se dérégler, à tel point que certaines maladies autoimmunes cutanées, telles que la dermatite, se déclarent.
Pour limiter la réaction inflammatoire qui les accompagnent mais également pour la prévenir, la silymarine se révèle être un allié précieux.
Cet effet anti-inflammatoire de la silymarine est lié à l’une de ses propriétés, peu commune : l’immunomodulation.

Synergies : ces propriétés de la silymarine qu'exploite la nutricosmétique

C’est dans ce cadre et fort des effets obtenus par la combinaison de la silymarine à certains autres principes actifs que des acteurs primés de la nutricosmétique tels que MyPureSkin ont su composer des formules d’une efficacité unique et au large spectre d’action.
Les dérèglements du système immunitaire pouvant altérer l’intégrité de la peau et donc son apparence, un soutien aux éléments clefs de sa structure est une approche valide lorsque l’on souhaite limiter les signes de vieillissement.
En la matière, certaines pistes tendent à montrer que la silymarine présente serait capable de stimuler la production de collagène par les cellules fibroblastes, ce qui se traduirait à court terme par une plus grande fermeté, atténuant et prévenant au passage les rides et ridules.

Problème 3 : votre vitalité diminue inexorablement d'elle-même avec le temps

Toutefois, le potentiel de la silymarine ne s’arrête pas là. Non contente de contribuer à votre santé hépatique et cutanée, la silymarine a également son mot à dire sur le maintien de l’un des éléments clefs de votre jeunesse : votre vitalité.

Vieillissement et baisse de vitalité

L’une des conséquences les plus ressenties du processus de vieillissement tient en une baisse plus ou moins conséquente et progressive du niveau de vitalité.
Comme expliqué dans un très récent article explorant les mécanismes cellulaires à l’origine de votre vitalité, les mitochondries (organites cellulaires présents dans la plupart de vos cellules) sont vos “usines de production d’énergie”.
Impactées par le stress oxydatif et les réactions de glycation (que nous explorons dans cet autre article), elles diminuent en efficacité avec le temps, emportant avec elles votre capacité à être “plein(e) d’énergie”.

La silymarine à la rescousse de vos mitochondries

Le stress oxydatif agresse votre organisme à l’intérieur et à l’extérieur de vos cellules et, in fine, amoindrit l’efficacité du travail de vos mitochondries. En offrant à votre corps un soutien antioxydant le soulageant en partie, vous prolongez votre vitalité.
C’est tout l’intérêt de la consommation de silymarine, dont les larges bénéfices santé ne cessent de se révéler étude après étude.

Un soutien pour votre foie

Par ailleurs, si la silymarine est aussi souvent utilisée dans le cadre de traitements des maladies du foie, c’est parce qu’elle contribue fortement à en préserver le bon fonctionnement. Le foie étant lui-même un organe central dans le filtrage des toxines présentes dans votre sang, un foie en bon état est une condition incontournable pour préserver une bonne longévité.

MyCollagenRepair : quand silymarine et collagène marin chantent la jeunesse à l'unisson

Grâce à une approche qui combine bénéfices à court terme et respect de votre santé sur le long terme, les collaborateurs de MyPureSkin ont développé une formule anti-âge unique, dans le prolongement de ce qui a fait le succès de MyCollagenLift (produit phare primé très récemment).
En effet, MyCollagenRepair vous offre une combinaison de principes actifs travaillant en synergie les uns avec les autres et mettant entre autres la silymarine à l’honneur pour prévenir et réduire les sources de vieillissement cutané au quotidien.
À ce titre, MyCollagenRepair se construit autour d’ingrédients à l’origine 100% naturelle :

  • Des peptides de collagène marin dont la consommation est un gage de stimulation de votre synthèse de collagène endogène;
  • De l’acide hyaluronique dont la présence soutient l’hydratation cutanée tout en contribuant à stimuler votre propre production de collagène;
  • De la silymarine (extraite du chardon-marie) dont la protection en amont des molécules de collagène face au phénomène de glycation élargit le parapluie protecteur de votre peau;
  • De l’acide rosmarinique, permettant de protéger en aval les molécules de collagène de votre peau lors des dégradations engendrées par les réactions de glycation;
  • Des vitamines au pouvoir antioxydant très élevé, E et C (extraite du fruit d’acérola);
  • De la SOD (SuperOxyde Dismutase) dont les propriétés antioxydantes parachève l’efficacité de neutralisation des radicaux libres offerte par les vitamines;
  • De l’ubiquinone (coenzyme Q10), dont les propriétés sont un bouclier face à la dégradation à laquelle vos sources de vitalité (les mitochondries) sont exposées.
  • De la biopérine (extrait breveté de pipérine, l’agent actif du poivre noire) dont la présence permet d’améliorer la biodisponibilité (et donc votre capacité d’absorption) de l’ubiquinone;

Agissant en amont et en aval des agressions extérieures pouvant accélérer votre processus de vieillissement, MyCollagenRepair est un complément alimentaire anti-âge qui contribuera à garder votre peau jeune.

Envie de résultats rapidement visibles ? Pourquoi ne pas démarrer votre première cure de MyCollagenRepair dès aujourd’hui ?

  1. Étude de 2019 publiée par l’équipe de Jitka Vostálová explorant l’activité protectrice de la silymarine et des flavonolignanes sur la peau : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6470681/
  2. Recherches de l’équipe de Gholamreza Karimi décrivant en 2019 les caractères pharmacologiques prometteur de la silymarine : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3586829/